mercredi 17 janvier 2018

Angoisse, moi jamais (4/6)

Bonjour à toutes!
 
Après vous avoir parlé du sport et de l'écriture comme moyen de se débarrasser de ses angoisses, je continue de vous présenter la méthode qui a fonctionné pour moi en vous parlant de méditation. Je vous renvoie ici et sur des articles mentionnant des recherches scientifiques ayant prouvé les bienfaits de la méditation en termes de gestion des émotions, connections neuronales, etc (pour être honnête je n'ai pas lu les articles scientifiques mais de façon empirique, cela m'a fait du bien :-)).
 
J'imagine déjà deux grands yeux ronds lire ces mots :"la méditation". Il ne s'agit pas de devenir moine bouddhiste ou de pratiques poussées comme seuls les experts en ont le secret. Lorsque je parle de méditation, je fais référence au fait de pouvoir "observer" ses pensées sans avoir ni de mouvement de blocage pour les faire taire ni de moments de stress en lien avec des pensées pas toujours agréables. Il s'agit de les laisser circuler, sans jugement, de prendre acte.
 
La méthode la plus classique pour commencer, celle que j'utilise, est simplement basée sur la respiration. Je ne pense pas qu'une méthode soit meilleure qu'une autre, chacun a sa façon de faire mais la concentration sur la respiration fait partie des basiques. Si vous avez besoin d'être guidé pas à pas, il existe un certain nombre d'applications qui vous y aideront. Entre temps, je vous présente ma façon de procéder que vous pourrez adapter à vos besoins si vous pensez que cela ne correspond pas à votre personnalité ou à votre mode de vie.
 
La première étape est de choisir l'endroit: il faut que ce soit une pièce où vous vous sentez bien. Si vous devez ranger votre chambre et que son désordre vous agace, évitez cette pièce. Ensuite, il est nécessaire d'être confortablement installé: une chaise, un fauteuil, au sol, etc. Il faut que vous vous sentiez à l'aise. Idem pour la tenue: évitez les tenues trop serrées où vous vous sentez engoncés ou les cravates et autres accessoires qui seraient susceptibles de vous gêner.
 
Une fois bien à l'aise, le processus se réalise par étape:
 
- en gardant les yeux ouverts, paumes de mains ouvertes vers l'extérieur, prenons de grandes inspirations par le nez et expirons par la bouche. En faisant cela, concentrons-nous sur les effets de cette respiration sur notre corps: l'air frais que nous inspirons par le nez pour remplir nos poumons, le ventre qui se gonfle puis, à l'expiration, l'air chaud qui sort de la bouche, l'abdomen qui se dégonfle, etc.
 
- une fois cet exercice réalisé les yeux ouverts sur quelques respirations, le refaire les yeux fermés.
 
- par la suite, sur quelques respirations, nous allons identifier les bruits alentours: un chien qui aboie, la pluie qui tombe...ou le voisin qui parle trop fort. Cette identification doit se faire en restant le plus neutre possible: "j'entends la voix du voisin" et non pas "c'est encore cet imbécile de voisin qui croit que l'immeuble lui appartient".
 
- la prochaine étape est celle où nous nous concentrons sur notre corps. Nous descendons de haut en bas pour faire l'inventaire de nos sensations et, au passage, relâcher ce qui pourrait être crispé (en arrivant à la mâchoire, il est possible de s'apercevoir qu'elle est serrée): la tête, le nez, la mâchoire, le dos, les bras...jusqu'aux orteils. Nous prenons conscience de notre corps aussi bien pour réaliser que nous avons une petite douleur ici ou là, ou au contraire que nous sommes détendus. Ce "scannage" inclut aussi la prise en compte de sensations auxquelles nous prêtons rarement attention au quotidien: le contact entre notre peau et le tissu de nos vêtements, le contact avec la chaise/fauteuil, la sensation du sol sous nos pieds, etc.
 
- ensuite, nous revenons aux respirations pour un nombre préalablement défini (cinq, dix, trente, ... suivant vos envie).
 
- nous continuons par laisser toutes nos pensées venir dans notre tête, sans jugement, sans essayer de les arrêter, juste en les laissant défiler.
 
- enfin, la séance se termine par un dernier "scannage" du corps de haut en bas. A la fin de cet inventaire de sensations, ouvrez doucement les yeux et reprenez le cours de votre vie.
 
Vous vous sentez mieux, n'est-ce pas?
 
 
Avez-vous envie de pratiquer la méditation? Si vous le faites déjà, quelle est votre méthode?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire