mercredi 25 janvier 2017

Superwoman

Bonjour à tous,

Aujourd'hui, ce sera plutôt une lettre "humeur". En effet, ces derniers temps, je m'aperçois de les limites et je suis passée par différents stades avant de pouvoir les accepter.

Quand je parle de limites, je vise tout ce que j'aimerais faire vs tout ce qui est possible de faire.

Pendant une semaine normale, je passe 2h par jour dans les transports, 9h par jour au travail, et je dois partager le temps restant entre mon mari, mon petit, mes loisirs, le ménage et le sommeil.

Autant vous dire que chaque début de semaine, j'ai un programme millimétré et que souvent le dimanche je peste de ne pas avoir suivi ce programme. Soit il y a eu des impondérables (enfant malade, dossier urgent, etc) soit la fatigue me rattrape et je me laisse tenter par du repos supplémentaire.

Le problème dans tout ça: la phase de culpabilité! Je n'arrive pas à m'organiser, je n'aurais pas dû prendre cette heure off alors que j'avais prévu de nettoyer telle pièce ou de faire une sortie running.

Et puis j'ai pris du recul: c'est bien de vouloir dépasser ses limites mais c'est encore mieux de s'écouter. Si on est fatigué, il faut prendre le temps de se reposer. Alors même si je suis un peu triste de l'avouer: non je ne suis pas Superwoman. Non je ne peux pas être une sportive émérite, une femme d'intérieur exemplaire, une maman parfaite, une femme toujours au taquet et une professionnelle au top toutes les heures de tous les jours. Je peux seulement faire de mon mieux, et c'est déjà beaucoup.

Et vous, vous est-il déjà arrivé de lâcher prise?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire