mardi 8 novembre 2016

Égalité, mythe ou réalité

Bonjour à tous,

Depuis le 07 novembre 2016 à 16h34, les femmes travaillent bénévolement. Cela vient d'une étude sur l'évolution des salaires hommes/femmes et il s'avère que si les femmes gagnaient autant que les hommes, leur année de travail serait finie à cette date-là.

L'égalité homme/femme: je suis un peu partagée sur ce sujet.

Oui, en tant que femme je subis au quotidien le sexisme au travail, cela a commencé à se faire sentir dès mon mariage. Voici quelques-unes des remarques auxquelles j'ai eu droit:
- une jeune mariée n'aura certainement pas envie de prendre un tel poste où des allers-retours en Asie sont fréquents;
- maintenant que tu es mariée, tes priorités ont dues bien changer, et c'est normal.
Et cela s'est exacerbé avec la maternité. A l'annonce de ma grossesse j'ai eu droit:
- enfin, on attendait ça depuis ton mariage.
Puis au fil des jours:
- tu penseras à ta carrière dans 25 ans, ta nouvelle priorité sera ton bébé;
- je sais qu'à ton retour de congés maternité tu me demanderas de partir à 16h car ton bébé te manque;
- maintenant que tu es maman, toute l'affection que tu as dans le coeur ne laisse plus la place pour le travail. (Oui, oui, je vous assure que c'est véridique).


En entendant tout cela, oui je me dis que le monde du travail est encore bien misogyne! On ne pensera pas à moi (du moins la personne qui me dit toutes ces remarques) pour un poste à responsabilité car je suis maman et que par conséquent j'ai d'autres priorités, comme si les papas s'en fichaient de leurs enfants et donc pouvaient se permettre d'avoir une carrière plus prenante. Je trouve cela tout aussi insultant pour eux.

Qui dit poste moins important, dit salaire moins important, certes. En ce sens, nous sommes lésées. Mais à poste équivalent, est-ce que le calcul prend bien tout en compte? J'ai pu m'absenter plusieurs mois pendant mon congé maternité, ma convention collective étant avantageuse pour les mamans. Pendant tous ces mois, bien sûr, j'ai touché mon salaire et je trouve cela normal. Mais en fin d'année, vais-je demander une prime élevée ou une augmentation alors que j'ai été pas mal absente en 2016? Je pense que c'est aussi à ce niveau que se joue la différence. Pour chaque enfant, c'est une année d'augmentation qui passe à côté et une prime plus faible. Est-ce que c'est juste, égal? De fait, c'est nous qui portons le bébé et accouchons,  avons le congé maternité (je ne parle pas de congé parental) alors oui c'est nous qui sommes atteintes niveau salaire...

Je ne cherche absolument à justifier quelconque différence de traitement. Bien sûr en tant qu'être humain, au niveau de l'intelligence, de la capacité de travail, etc, oui nous sommes égaux. Mais de fait, les congés maternité ralentissent notre progression au sein d'une entreprise. Et si nous décidons d'avoir plusieurs enfants, un effet multiplicateur s'ajoute.

Égalité: mythe ou réalité? Au bout du compte je reste partagée... et vous quel est votre avis?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire