lundi 4 janvier 2016

La dernière valse de Mathilda, de Tamara McKinley

Bonjour amis lecteurs,

Très bonne année 2016 à vous tous!


Il y a quelques temps sur mon Instagram, je vous parlais du livre "La dernière valse de Mathilda" de Tamara McKinley que je venais de commencer. Je ne connaissais pas du tout cette auteure mais le livre à eu pas mal de succès donc je me suis dit que je pouvais y aller sans trop de craintes (quoique parfois ça ne veut rien dire).


L'histoire se déroule en Australie, dans "l'outback", i.e. l'arrière-pays semi-aride. On y croise deux destins à deux époques différentes: celui de Jenny, dans les années 70 et celui de Mathilda au travers de journaux intimes trouvés par Jenny, des années 20 à fin des années 40. Bien évidemment l'histoire de l'une inspire et aide l'autre dans sa propre vie, ayant toutes les deux vécu des expériences difficiles d'abandon, de deuils, de gestion de problèmes "d'hommes" dans un monde loin d'être égalitaire. Je ne vous en raconte pas plus sur l'histoire, je vous laisse la découvrir par vous-même si elle vous inspire. Je vais me contenter de vous donner mon avis.  



Est-ce que j'ai aimé ce livre ? Je vais dire oui malgré certaines longueurs. C'est un livre qui se lit facilement et qui mélange histoire d'amour et aventure. Il m'a un peu rappelé la suite de téléfilms "Les oiseaux se cachent pour mourir" avec Richard Chamberlain. L'univers est un peu le même: un grand domaine d'exploitation de moutons en Australie où la jeune Meg affronte des problèmes, subit le manque d'amour d'une partie de sa famille...Cependant, tout comme ces téléfilms, je trouve qu'il n'est pas unisexe: le public visé est clairement les femmes, bien que j'imagine que certains hommes ont dû l'apprécier également. Et on devine assez facilement le déroulé de l'histoire, avec juste un vrai rebondissement final. Malgré tout, il reste divertissant.

Est-ce que je lirai un autre livre de cette auteure? A cette question, je répondrais non. J'ai un peu peur de retrouver exactement le même style d'intrigues et là où la découverte à permis à cette lecture d'être rafraîchissante, la redondance d'histoires proches pourraient vite me lasser. Mais peut-être ai-je tort? L'auteure a pu réussir à se diversifier, qui sait? 



Ce bouquin a eu l'avantage de me rappeler mon voyage en Australie dont les quelques photos (sans filtre ni retouches) de cette lettre sont tirées. Bien que je n'ai pu visiter qu'un tout petit bout de cet immense pays, les paysages m'ont vraiment bluffée (même s'il y a plein de choses que je n'ai pas aimé à côté).

Connaissez-vous ce livre et cette auteure? Avez-vous envie de les découvrir? Lire vous donne-t-il des envies d'ailleurs? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire