mardi 7 octobre 2014

Ma première course de 10 km

Bonjour à tous,

Ce week-end j'ai effectué une course de 10 km, gros défi pour moi car je n'avais jamais couru cette distance, même en entraînement et qu'en plus cette course se déroulait à peine deux semaines après ma première course.

Niveau entraînement,  ça a été un peu la cata, car après ma première course j'ai eu des courbatures pendant plusieurs jours et que j'ai de plus eu des obligations personnelles qui m'ont pris énormément de temps. Je suis donc arrivée un peu en me disant que mon temps serait pas top mais qu'au moins, je me devais de finir la course. Autre coup dur, mon GPS ne fonctionnait plus donc j'ai un peu couru à l'aveugle sans connaître ni ma distance, ni ma vitesse.

Concernant la course à proprement parler, il s'agissait de la course de ma ville, loin du grand truc qu'était la parisienne.  Cela implique donc des points positifs et négatifs.
Pour les négatifs, au niveau du parcours lui-même, il s'agissait de deux boucles de 5 km donc une fois la première réalisée, c'était un peu lassant. Il n'y avait bien évidemment aucune animation sur le parcours. Au niveau de la fin de course,  les boissons et aliments étaient disposés sur une table, il fallait donc jouer des coudes pour obtenir un verre d'eau... Les médailles étaient réservés aux trois meilleurs et non à tous les participants.  Heureusement,  en tant que femme, j'ai tout de même eu droit à une rose rouge!
Pour les points positifs:  le tarif, qui était très abordable, et la ponctualité ! Nous sommes tous partis à 10h, pas besoin de vagues au vu du nombres de participants et ça c'était top! Pour ceux qui voulaient des consignes étaient également à disposition.

Concernant le niveau de la course,  je dois avouer que j'étais super étonnée du niveau qui m'a paru super haut! Autant après la parisienne je la prenais pour Usain Bolt (à peu de choses près ), autant là, je n'en menais pas large. Tout le monde m'a doublée même un petit papy qui devait facilement avoir 85 ans! Je pensais vraiment faire j'ai temps minable. En arrivant au ravitaillement,  à un peu moins de 5km, j'ai donc été très surprise de voir que j'étais sous la demi-heure. J'en ai profité pour boire un verre d'eau. Erreur ultime! L'eau est passée du mauvais côté et je me suis étouffée !

Au une bonne quinte de toux, je repars.  Les bénévoles qui bloquaient les rues étaient sympas et nous encourageaient.  D'autant plus qu'ils me voyaient en pleine souffrance et au bout de la file. Tout du long, je me suis quand même demandée pourquoi je m'infligeais cela!

Apres les minutes les plus longues de ma vie, enfin je vois le bout, une flèche sur le sol avec écrit "Arrivée " afin de nous indiquer le dernier tournant.  Mais que nenni ! J'arrive dans un stade où il me reste encore 300 mètres à courir. Je n'en pouvais plus. Heureusement lors de la dernière ligne droite, j'ai vu mon mari au bout qui m'attendait avec un verre d'eau: lui aussi a fait la course et a fini avant moi. Ça m'a boostée et là,  j'ai donné tout ce qui me restait. 

Suite à un run, normalement je marche le temps que mon cœur se calme, là ne pouvais même plus,  je me suis allongée par terre. Résultat de la course:  j'ai fini en moins d'une heure! J'étais parmi les plus lentes et j'ai tout de même fait un score honorable.  Fière de mon résultat et surtout heureuse d'avoir partagé cela avec mon mari, c'était vraiment sympa comme expérience.  A refaire ! Et c'est toujours les sentiments de fin de course qui me rappelle pourquoi je m'inflige cela!

Et vous, avez-vous participé à des courses dernièrement ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire